190704_Fiat_500-Dolcevita_01-630x420

Fiat 500 Dolcevita : parfum d’Italie des sixties

 Le 4 juillet n'est pas seulement la fête de l'indépendance américaine, c'est aussi le jour de naissance de la mythique Fiat 500 première génération en 1957 ! Pour célébrer les 62 bougies de l'indémodable icône automobile, Fiat dévoile une nouvelle série spéciale qui titille l'imaginaire des italophiles.

Malgré ses 12 bougies, la 500 lancée en 2007 rencontre encore aujourd'hui un grand succès et paraît intemporelle. Forte déjà d'une trentaine de séries spéciales, la voiture phare de Fiat continue de faire preuve d'une imagination débordante avec cette série spéciale qui a été teasée depuis quelques jours. Les premiers à souhaiter un bon anniversaire à l'icône de la marque Fiat ont été les employés de Mirafiori et 500 propriétaires qui ont pu aller sur le toit du Lingotto à Turin et ont formé les mots «HAPPY BIRTHDAY 500» avec leur voiture.

Monument national

Objet culte, au même titre que sa copine à deux roues Vespa, la Fiat 500 incarne tout un pan de l'histoire contemporaine transalpine. La Dolcevita nous replonge, avec un brin de nostalgie, dans l'Italie de la fin des années 50 et des années 60, celle du miracle économique, du consumérisme galopant et de la motorisation du peuple italien. Dans la lignée des 500 Riva et 500 Anniversario, la 500 Dolcevita flatte la culture italienne et joue sur les images iconiques. Elle trône fièrement devant la fontaine de Trevi, qui rappelle la scène mythique du film « La Dolce Vita » (1960) de Federico Fellini, avec Marcello Mastroianni et Anita Ekberg. Mais la 500 ne vous appellera pas « Marceelllo »

Italiano vero

 Cette nouvelle série se présente dans une livrée blanc Gelato exclusive, rehaussée d'un élégant liseré rouge, blanc et rouge dessiné tout autour de sa silhouette. Le badge chromé « Dolcevita » en lettres cursives à l'arrière, complète finement le moulage chromé sur le capot, les coques des rétroviseurs et les baguettes latérales ornées de l'inscription « 500 ». Son allure est accentuée par des jantes alliage 16 pouces blanches à finition diamantée et un toit ouvrant vitré Skydome sur la version berline. La version cabriolet de la 500 Dolcevita est dotée d'un toit à rayures horizontales blanc et bleu avec un logo « 500 » rouge brodé, évoquant les transats et les parasols de plage de la Riviera italienne des années 60. Un clin d'oeil également à la 500 « Spiaggina » qui sentait bon le sable chaud.

S'inspirant du monde nautique et appuyant sur l'imaginaire de la « Riviera », le tableau de bord est paré d'un bois appliqué artisanalement sur une coque en carbone ultra légère (ponçage, teinture, finition et contrôle qualité sont faits à la main). Le chic de L'habitacle est accentué par de nouveaux sièges en cuir Frau couleur ivoire avec logo 500 brodé, passepoil rouge et la partie centrale teintée d'osier.

La Fiat 500 électrique se confirme
TRIOMPHE POUR ALFA ROMEO ET ABARTH À LA CÉRÉMONIE ...